La médiation, levier de la performance économique et du dialogue social

Nous animons chez LAMY Formation (Wolters Kluwer) une formation certifiante à la médiation, sur 4 jours, qui a été créée en 2018 : Médiateur en entreprise...

lamy-formation

Nous animons chez LAMY Formation (Wolters Kluwer) une formation certifiante à la médiation, sur 4 jours, qui a été créée en 2018 : Médiateur en entreprise – La médiation, levier de la performance économique et du dialogue social.

Ce parcours coexiste avec un cycle de formation à la médiation sur 2 jours…

… Découvrez le programme de chacune de ces formations :

 

Médiateur en entreprise – La médiation, levier de la performance économique et du dialogue social

Formation certifiante Lamy N° 63259

Objectifs :

  • S’approprier le processus et les différentes étapes de la médiation
  • Acquérir la posture pour prévenir et accompagner des situations de conflits
  • S’approprier l’approche systémique et les techniques d’entretien de la médiation
  • Clôturer une médiation de façon informelle ou formelle et connaître les conditions de la
    levée de confidentialité (Loi de modernisation de la justice du XXIe siècle)
  • Affirmer son positionnement et sa légitimité en tant que médiateur en entreprise

Pour Qui ?

  • Médiateurs internes
  • Référents QVT
  • RH
  • Juristes droit social
  • Managers

Les Plus

  • Formation aux expertises complémentaires : médiation, juridique, prévention des RPS,
    sociologie des organisations
  • Animation participative basée sur le co-développement et le partage d’expériences
  • Entraînement sur des situations issues du quotidien professionnel
  • Apports de grilles de lecture, de guides d’entretiens et méthodologique directement
    exploitables
  • Accompagnement individuel par l’équipe d’AlterAlliance sur des cas concrets dans un délai
    de 2 mois suivant la formation

Pré-Requis
Cette formation certifiante ne nécessite pas de prérequis.
L’évaluation du certificat de médiateur

  • La participation aux 4 jours du cycle : alternance d’apports théoriques et pratiques (co-
    développement, mises en situation)
  • Co-construire une « boîte à outils » du médiateur (guide d’entretien semi-directif, notice
    méthodologique…)
  • Rédaction d’un compte-rendu de médiation écrit (10 lignes) relatif à un cas de médiation traité en
    salle, remis à l’animateur le 3ème jour
  • Réalisation d’une épreuve en salle dans le cadre d’une mise en situation

Programme

  1. La médiation en entreprise : un enjeu de performance économique et sociale
    1. A quels besoins répond la médiation en entreprise ?
    2. Enjeux de prévention des RPS : la conflictualité du travail
    3. Identifier les situations de tension génératrices de risques psychosociaux
    4. Enjeux de performance économique et sociale d’une amélioration de la qualité de vie au travail
    5. Le référentiel QVT selon l’ANACT et ANI du 19 juin 2013
    6. La qualité des relations de travail, un enjeu de performance individuelle et collective
  2. Les facteurs multiples de l’émergence du conflit
    1. Facteurs organisationnels
      1. Structures et dynamiques des organisations selon Mintzberg
      2. Impact sur les pratiques RH, d’après Pichault et Nizet
      3. Echelle du management d’équipe, chez Hersey et Blanchard
      4. Processus de changement, selon la grille de Kotter
    2. Facteurs individuels et collectifs de nature à favoriser l’apparition de conflits
        1. Les composantes du conflit
        2. Les enjeux sous-jacents au conflit
        3. La dimension émotionnelle dans la régulation d’un conflit
        4. Etapes du conflit
        5. Conflit de relation, conflit de contenu, l’hyper conflit
        6. Le processus d’escalade conflictuelle selon F. Glasl

      *En quoi les désaccords mal gérés sont-ils des facteurs de détérioration de la qualité des relations de travail ? Exercice pratique : faire la différence entre désaccord et conflit

  3. Se préparer à gérer une situation individuelle ou inter-individuelle difficile
      1. Identifier collectivement les principaux « facteurs de risques » de situations difficiles
        1. Les comportements « toxiques »
        2. Le concept de « sécurité psychologique » selon A. C. Edmondson
        3. La charge de travail : matérielle, mentale, physique, émotionnelle
      2. Identifier collectivement les « signaux faibles » de situations difficiles
        1. Le repérage précoce des situations difficiles
        2. Les signes d’alerte de gravité supérieure
      3.  Analyse de la pertinence du recours au diagnostic et/ou à la médiation

    *Exercice pratique : étude de situations conflictuelles et identification de la pertinence d’une médiation ou d’un diagnostic ou les deux

  4. Conduire une médiation : processus et posture du médiateur
      1. Un processus en trois temps : méthodologie d’intervention
              1. Etape individuelle : comment créer un espace d’expression protégé (entretiens séparés)
              2. Etape plénière : comment créer un espace de compréhension et de coopération ; l’entretien collectif de suivi des résultats de la médiation, le cas échéant (entretiens collectifs)

        *Comment favoriser une écoute et une compréhension et susciter une prise de conscience et une réflexion mutuelle entendable par chacun

        *Comment faire évoluer vers la recherche d’intérêts communs et de solutions co-construites permettant de gagner durablement en sérénité et en efficacité

            1. Formalisation de l’issue de la médiation : d’un compte rendu formel descriptif du processus, à un compte-rendu de levée de la confidentialité si les circonstances l’exigent (Loi de modernisation de la justice du XXIe siècle, 2016)

        *Apport d’une méthodologie d’intervention et calendrier d’étapes avec exemples de formalisation de la clôture d’une médiation

      2. La posture du médiateur
      3. Outils et grilles de lectures : approche systémique et techniques d’entretien

    *Apport d’une méthodologie de médiation et co-construction d’un guide d’entretien semi-directif

    *Partage en groupe autour de situation concrètes vécues par les participants et choix de celles pouvant faire l’objet d’exercices de posture et de mises en situation l’après-midi.

  5. S’exercer à être médiateur
      1. Maîtriser le déroulement du processus
      2. Maîtriser et s’exercer aux techniques d’entretien (cadrage, recentrage, recadrage, questionnement, reformulation, relances, synthèse, validation)

    *Exercices de posture et mises en situation : s’entrainer à la conduite de médiations, à partir de situations concrètes choisies par les participants et d’exemples proposés par l’animateur à partir de son expérience de la médiation (simulation d’entretiens, jeux de rôles)

 

 

Repérer et gérer les situations de conflits

et de souffrance relationnelle
Méthodologie et communication pour gérer les relations difficiles

Formation N° 63041

Objectifs

  • Repérer et gérer les situations de souffrance et/ou de tension relationnelle
  • S’approprier les outils de la médiation
  • Connaître le nouveau cadre légal de la médiation
  • Conduire une médiation interne

Pour Qui ?

  • Médiateurs internes
  • Référents QVT
  • RH
  • Juristes droit social
  • Managers

Programme
1. Identifier les situations de tension et de conflits génératrices de
risques psychosociaux

  • Définitions juridiques et cliniques du risque psychosocial : Stress, violences, incivilités,
    discriminations, harcèlement
  • Définition de la QVT
  • En quoi les désaccords mal gérés sont-ils des facteurs de détérioration de la qualité des relations
    de travail ?
  • Exercice pratique : Faire la différence entre désaccord, crise et conflit

2. Comprendre les enjeux d'une amélioration de la qualité des relations
de travail

  • L’obligation générale de prévention : un enjeu juridique
  • Le devoir d'alerte : CHSCT, médecin du travail
  • L’évolution récente de l'obligation de sécurité de résultat vers une obligation de moyens :
    l'importance du DUER
  • L’enjeu économique : coûts de la dégradation de la qualité des relations de travail ; bénéfices de
    l’amélioration de la QVT
  • Restaurer la qualité des relations de travail par une approche globale, individuelle et collective :
    un enjeu stratégique

3. Du repérage des situations de tension et de souffrance relationnelles
au diagnostic

  • Le repérage précoce des situations difficiles
    • Identifier les situations à risques ?
    • Comment y faire face ?
  • L’investigation et l’évaluation des situations difficiles : méthodologies de diagnostic des tensions
    et souffrances relationnelles

4. Du diagnostic à la médiation

  • La médiation, outil de transformation des conflits
  • Différencier médiation, conciliation, arbitrage…
  • L’obligation de tentative de résolution amiable préalablement à la phase contentieuse
    (Lois Macron et Rebsamen)
  • Agir en médiateur informel dans les situations quotidiennes : entretiens d'appréciation, projets
    transverses, contextes de changement…
  • Méthodologie d’une médiation en 3 étapes :
    • Diagnostic du conflit
    • Entretiens séparés puis collectifs, visant à favoriser une écoute et une compréhension réciproques et la recherche d’intérêts communs et de solutions co-construites
    • Formalisation des solutions ou accord sur le désaccord
  • S’exercer à être médiateur interne : cadrage, questionnement, reformulation, communication
    verbale et non verbale
  • Exercices de postures et mises en situation : processus, rôle et posture du médiateur